Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 22:59

 

 

Soixante-quatorze résistants arrêtés par les polices allemande et française et conduits à la prison, telle est la stupéfiante nouvelle qui se répand dans la ville de Poitiers en cet été 1942. L’émotion est d’autant plus grande que derrière le chef des résistants, Louis Renard, on trouve des prêtres, des hommes de loi, des artisans, des commerçants, des universitaires, des médecins et autres notabilités.

L’affaire est portée à la connaissance de Kurt Lischka, n°3 de la SS en France, par J. Leguay, adjoint de René Bousquet, le Secrétaire Général à la Police de Laval. Elle est en effet la première à être traitée en vertu des accords que ce dernier vient de conclure avec Karl Oberg, chef suprême de la SS en France, pour combattre plus efficacement la résistance.

 

 
Après de longues et patientes recherches, et à partir de documents inédits ou peu connus, Jean-Henri Calmon, longtemps chercheur-associé à l'IHTP, présente dans ce livre une version complète, totalement renouvelée, de la tragédie qui a entrainé la chute de l'un des tous premiers et principaux réseaux de résistance de France occupée, le réseau Renard. Son ouvrage, établissant avec minutie, les responsabilités de tous, constitue un apport exceptionnel à la connaissance  de la "première Résistance" en France.

 

Voir l'article de La Nouvelle République

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Chaumet - dans Poitou
commenter cet article

commentaires