Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 17:51

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des hommes et des femmes, refusant la fatalité de la défaite, ont combattu contre l’Allemagne nazie et le régime de Vichy. Ouverte dès juin 1940, cette lutte a emprunté plusieurs chemins. Les mouvements de résistance, soucieux d’agir sur la population, privilégient une stratégie civile fondée sur la diffusion de la presse clandestine, l’organisation de manifestations ou la grève. Les premiers réseaux, pour leur part, optent pour une stratégie militaire centrée sur le renseignement, le sabotage ou l’exfiltration des soldats alliés tombés dans l’hexagone. Le général de Gaulle, enfin, appelle à la lutte dès le 18 juin 1940, privilégiant d’abord l’organisation de la France Libre à Londres.
A partir de 1942, en revanche, la situation évolue à l’unisson du retournement militaire acté par Stalingrad. L’instauration du Service du Travail Obligatoire oblige les réseaux à réagir pour accueillir les milliers de réfractaires qui se ruent vers les montagnes. Mesurant le potentiel croissant de la résistance intérieure, de Gaulle entreprend, grâce à Jean Moulin, de l’unifier pour accroître son efficacité et montrer à des Alliés sceptiques que la France se rassemble derrière la Croix de Lorraine. Cette unification ne va pas sans heurts ni drames à commencer par la disparition de Jean Moulin. S’ouvre alors la dernière phase marquée par le Débarquement puis la Libération.
Pour la première fois, Olivier Wieviorka embrasse l’ensemble du sujet, de la formation des premiers réseaux au rôle exact de la Résistance dans la Libération. Il dissèque les différentes organisations, raconte et analyse les conflits et les hommes, fait le point sur les nombreux mystères et polémiques qui n’ont jamais cessé depuis 1945.
Le résultat, impressionnant, offre un ouvrage à la fois complet et accessible, synthétique et vivant, appelé à devenir pour longtemps le livre de référence sur le sujet.Membre de l’Institut universitaire de France et professeur des Université à l’Ecole normale supérieure de Cachan, Olivier Wieviorka est un spécialiste reconnu de la Seconde Guerre mondiale à laquelle il a consacré plusieurs livres dont une Histoire du Débarquement  qui fait autorité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Chaumet
commenter cet article

commentaires